2011
PIECE FOR PEACE
ADOLESCENTS ISRAÉLO-PALESTINIENS DU YMCA DE JÉRUSALEM
2011
PIECE FOR PEACE
ADOLESCENTS ISRAÉLO-PALESTINIENS DU YMCA DE JÉRUSALEM
2011
PIECE FOR PEACE
ADOLESCENTS ISRAÉLO-PALESTINIENS DU YMCA DE JÉRUSALEM
2011
PIECE FOR PEACE
ADOLESCENTS ISRAÉLO-PALESTINIENS DU YMCA DE JÉRUSALEM
2011
PIECE FOR PEACE
ADOLESCENTS ISRAÉLO-PALESTINIENS DU YMCA DE JÉRUSALEM
2011
PIECE FOR PEACE
ADOLESCENTS ISRAÉLO-PALESTINIENS DU YMCA DE JÉRUSALEM
2011
PIECE FOR PEACE
ADOLESCENTS ISRAÉLO-PALESTINIENS DU YMCA DE JÉRUSALEM

PIECE FOR PEACE

main dans la main

Cinq groupes de dialogue travaillaient cette année-là au YMCA de Jérusalem: deux groupes mixtes de jeunes (filles et garcons), un groupe de parents, un groupe constitué uniquement de garçons palestiniens, ainsi que le groupe Peacebomb de l'été 2010. Nous avons accueilli l'un des deux groupes mixtes de jeunes filles et de jeunes garçons pour dix jours selon la formule habituelle, à savoir trois jours à la montagne et une semaine dans des familles d'accueil, en paire juive et arabe ensemble.


En premier est arrivé le groupe de jeunes du ymca 2011 (un groupe mixte de 14 jeunes adolescents - 6 juifs et 8 palestiniens, 8 garçons et 6 filles - ayant entamé un travail de dialogue au début de l’année au ymca à raison d’une rencontre hebdomadaire de 2 heures) qui a séjourné parmi nous entre le 1er et le10 juillet.

Ce groupe était caractérisé par une fluidité tout à fait remarquable, permettant que les tensions puissent être discutées ouvertement dès leur apparition, et résolues sans que les liens entre les participants en souffrent. c’était un groupe chaleureux et sincère, uni et curieux de tout, qui fut accueilli en paires, notamment dans 4 nouvelles familles. ils s’étaient choisis pour nom « piece of peace » en incluant dans leur nom certaines lettres du ymca. pour ceux qui n’ont pu rencontrer Ranin, Amiel, Tarek, Eyal, Emilie, Maya, Sala’h, Omer, Raphael, Tamar, Ibrahim, Hadass, Amir et Karem. Les familles d’accueil ont pu apprendre à les connaître pendant 2 jours avant qu’ils ne montent 4 jours aux Marécottes découvrir les alpes et les joies du canoë-kayak tout en expé-rimentant une coexistence et une cohabitation intense. a leur retour en plaine, ils ont découvert Lausanne à travers une visite à pied qui devait relier sauvabelin à ouchy mais dû s’achever à la cathédrale et le marché de la Riponne, tant ils étaient curieux et enthousiastes de tout. la journée à genève fut constituée d’une visite de la mosquée, des nations unies et d’un jeu reliant les berges à la vieille ville, journée qu’ils ont terminée dans le jardin toujours accueillant d’Evelyne pour rencontrer et poser des questions au rabbin Guedj (fondation racines et sources), à Hafid Ouar-Diri (ancien porte-parole de la grande mosquée de Genève et fondateur de la fondation de l’entre-connaissance) et à l’abbé Arbez (relations entre judaïsme et christianisme). ils ont aussi pu découvrir comment se pratiquent en suisse romande la défense de l’environnement et l’écologie grâce à la visite des usines d’épuration d’eau et de triage des déchets de Lutry. au matin de la soirée d’adieu, Michal a organisé pour les intéressés une démonstration du type de facilitation accompli. celles et ceux qui ont participé à cette séance ont témoigné de l’intensité de la facilitation et du grand professionnalisme du travail de facilitation réalisé: « michal ne laissait rien passer et était exhaustive ». la soi-rée finale a été particulièrement gaie et certainement inoubliable pour nos invités, grâce aux jeunes gymnastes fin-landaises de gymnaestrada qui se sont jointes à la fête et ont partagé musique et danses.

un accompagnement hors norme


Nous saluons aussi toute la compétence des accompagnants du groupe: les deux merveilleuses facilitatrices, Shira et Asma. Shira a par ailleurs fondé une association pour mieux faire connaitre la culture séfarade en Israël et Asma est dotée de dons étonnants, un côté mathématiques et statistiques qu’elle a étudiées et pratiquées et de l’autre théâtre et chant (c’est une magnifique chanteuse), Raed, qui a été traducteur pour ceux qui ne maitrisaient pas bien l’anglais, a fait preuve d’une autorité sereine, tandis que Mihal assumait avec passion la partie pédagogique et éducative du séjour.

Ce séjour a pu avoir lieu en suisse grâce aux efforts conjugués des groupes de travail voyage et familles et à tous les membres qui se sont joints à eux. un grand merci aussi à Evelyne Benzakein qui a réuni chez elle le rabbin Guedj, mr. ouardiri, mr. arbez, à la protection civile vaudoise qui nous a aimablement prêté des minibus et les services de leurs chauffeurs; et enfin aux dix familles d’accueil de cet été les poffet, abravanel, musard, cereghetti, lazega-kuel-ling, bloch, elkaim, annaheim, conne et halina sandri pour leur accueil généreux et chaleureux. il est très réjouissant de savoir que l’une de ces nouvelles familles a été entraî-née dans cette aventure par leur fils qui en avait entendu parler par une amie de classe. ainsi aimons-nous y voir les signes d’une nouvelle génération s’investissant dans cette belle entreprise.

Le voyage a représenté pour les jeunes de « piece of peace» un moment très important du processus de dialogue dans lequel ils se sont engagés. ils ont décidé de continuer leur travail de dialogue durant toute une année et travailleront également ensemble à un projet d’écologie et de développement durable.





l'association que faisons-nous ? qui sommes-nous ? comment agissons-nous ? nos partenaires donateurs réalisations nos projets séjours les dix ans reflets de notre action newsletters événements presse soutien dons legs contact EN