2009
WOUNDED XROSSING BORDERS
SÉJOUR D’UN GROUPE DE COMBATTANTS BLESSÉS ISRAÉLIENS ET PALESTINIENS
2009
WOUNDED XROSSING BORDERS
SÉJOUR D’UN GROUPE DE COMBATTANTS BLESSÉS ISRAÉLIENS ET PALESTINIENS
2009
WOUNDED XROSSING BORDERS
SÉJOUR D’UN GROUPE DE COMBATTANTS BLESSÉS ISRAÉLIENS ET PALESTINIENS

wounded xrossing borders

un nouveau départ

Les 30 membres du groupe Wounded Xrossing Borders sont d’anciens combattants blessés, Israéliens et Palestiniens. Ils ont la volonté d’établir un dialogue constructif contribuant à créer des conditions favorables à l’instauration d’une paix durable.


Le soir de leur arrivée, certains d’entre eux ont raconté leur histoire individuelle et les raisons qui les ont amenés à se rencontrer, à dialoguer et à essayer de se comprendre. Si chacun porte en lui les cicatrices et les séquelles des conflits qui les ont opposés, leurs propos étaient dénués d’acrimonie et emprunts du désir d’avancer ensemble, à l’instar du témoignage prenant de Mohammed, ancien prisonnier et de David, son geôlier : ayant perdu dans les conflits des membres de leurs familles, ils ont décidé que l’avenir de leurs enfants ne devait pas ressembler à leur présent. Depuis un an, les membres de Wounded Xrossing Borders, sous l’impulsion de leurs coordinateurs le Palestinien Soulaiman Kha-tib et l'Israélien Gadi Kenny, se retrouvent régulièrement et sont venus en Suisse pour bâtir un projet commun. Il s’agit du cinquième séjour mixte organisé par l’association lausannoise.

«Coexister, c’est exister ensemble. Cela ne signifie pas qu’il faut être d’accord avec l’autre, mais qu’il faut trouver des solutions pragmatiques pour vivre ensemble.»

LE SÉJOUR EN SUISSE: UNE SEMAINE DE TRAVAIL INTENSE


Dialoguer Le dialogue est la toile de fond du séjour du groupe Wounded Xrossing Borders. Difficile, mais indispensable pour permettre le développement de recherches conjointes entre Israéliens et Palestiniens, pour surmonter ce qui les sépare et les conduire vers une paix durable. «Avec beau-coup de patience, si nous nous rencontrons et établissons un partenariat de l’esprit et du cœur, alors nous prouverons que tout est possible.» (Gadi Kenny, Tel Aviv, WXB). «Le dialogue est le seul instrument possible pour conduire à la paix et vivre ensemble» (Sulaiman Khatib, Ramallah, WXB)

COMPRENDRE

Le séjour du groupe WXB en Suisse devrait permettre d’explorer, lors d’une conférence suivie d’un débat, les infra-structures politiques de notre confédération qui, bien qu’épargnée par les conflits, est composée d’identités, de cultures, de langues et de religions diverses ayant appris à coexister. Le groupe a d’ailleurs été reçu par le Conseil d’Etat Vaudois.

PROJETER

WXB a pu établir des contacts avec le CHUV à Lausanne dans le but de prodiguer des soins spécifiques à des blessés. Un autre projet a aussi émergé dans leurs discussions, celui d’organiser des camps d’été pour enfants blessés des deux bords.

CONTINUER

Coexistences espère que chaque groupe israélo-palestinien qu’il invite en Suisse poursuivra, à son retour en Palestine et en Israël, le projet élaboré durant son séjour ici et que tous les participants créeront des émules qui les rejoindront dans leur démarche. Le groupe WXB comprend pour l’heure près de 100 personnes.

ASSOCIÉS ET SPONSORS

Tout le travail d’intendance et d’organisation est assumé bénévolement par les membres de Coexistences. Nous sommes reconnaissants aux organismes et institutions qui nous ont aidés, soit par des dons, soit par des prises en charge de manifestation, logement et visites dans le cadre de ce voyage.
Il s’agit de: Fondation Pro Victimis, Genève / EERV - Eglise Evangélique Réformée du Canton de Vaud / ECV - Eglise Catholique dans le Canton de Vaud / CILV - Communauté Israélite de Lausanne et Canton de Vaud / CICR - Comité International de la Croix Rouge / Canton de Vaud.





l'association que faisons-nous ? qui sommes-nous ? comment agissons-nous ? nos partenaires donateurs réalisations nos projets séjours les dix ans reflets de notre action newsletters événements presse soutien dons legs contact EN